Logo OtheatrO
photo de la salle 'KLAP - Maison pour la danse'

KLAP - Maison pour la danse

5, avenue Rostand 13 003 Marseille

220 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Articles et actualités

    Aucun article pour le moment.

Accès

Histoire du Théâtre

KLAP Maison pour la danse, lieu permanent et référent pour l’art chorégraphique initié par Michel Kelemenis, porte la création au cœur de chaque action. Ici, Kelemenis & cie et les artistes accueillis, émergents ou confirmés, compagnies locales et internationales, conçoivent leurs œuvres de la première pensée à la dernière retouche, nourrissant l’activité du lieu de la diversité de leurs expériences et esthétiques.

Programmation

La danse très physique de Marco Da Silva Ferreira s’attache à décrypter les enjeux du collectif.

Lorsque, en 2016, Mandeep Raikhy écrit Queen-size, il engage délibérément deux hommes dans l’illégalité, car, alors, le Code pénal indien criminalise encore l’homosexualité.

Cécile Laloy compose une danse de passion sanguinaire, entre attraction et répulsion, pour deux corps aux gabarits différents, comme pour traduire le rapport de pouvoir dans le cou...

Malika Djardi explore un corps musical percussif autour du terme de coup.

Frank Micheletti & Kubilai Khan investigations ne cessent d’interroger les mutations du monde, et plongent le plateau dans un sentiment permanent d’alerte.

Léa Tirabasso empoigne la notion de division entre le corps et l’esprit.

La performance entre érudition et postpornographie de Marianne Chargois & Matthieu Hocquemiller se joue des frontières fluides qui délimitent le normal, l’obscène, le privé, le per...

Matthieu Hocquemiller, déjà invité à + DE GENRES pour la subtilité d’une réflexion politique et artistique sur les sexualités contemporaines, présente Let’s explicit.

Par une approche imprévisible, incongrue et sensible, David Wampach nous propose, les corps en guise de pinceaux, une immersion décalée dans l’univers du mouvement Endotique.

De l’évolution des espèces vers la décadence des civilisations, nous avançons.

Autrichien vivant en France, Christian Ubl cultive dans sa double appartenance le biais d’un regard tranchant sur l’Europe communautaire comme sur la portée de l’acte artistique.

Plutôt que d’explorer le thème de l’identité par la définition de contours, le danseur Mohamed Toukabri, tunisien d’origine vivant à Bruxelles, l’exprime par le faisceau de relatio...

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)