Salle La Colline – Théâtre national - Une salle accessible avec les coffrets spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
photo de la salle 'La Colline – Théâtre national'

La Colline – Théâtre national

15 rue Malte-Brun 75020 Paris

700 places environ

Théâtre climatisé


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Articles et actualités

    Aucun article pour le moment.

Accès

Histoire du Théâtre

La Colline – théâtre national célébrera en janvier 2018 son 30ème anniversaire. Dirigée par l'auteur et metteur en scène Wajdi Mouawad, La Colline consacre sa programmation aux écritures d’aujourd’hui, dans un projet qui prône l'hospitalité, ouvert aux diversités et à la jeunesse. Dernier né des théâtres nationaux dédiés à l’art dramatique, La Colline est l’une des premières institutions culturelles à s’être implantée dans l’Est parisien. Dès sa création, le théâtre a fondé son identité sur la présentation d’œuvres du répertoire théâtral contemporain. Aujourd’hui, La Colline présente chaque année entre 12 et 20 spectacles dans ses deux salles : principalement des productions et des coproductions, avec une ouverture à l’international en accueillant des spectacles présentés en langue étrangère surtitrés. Outre la création et la diffusion d’œuvres contemporaines, La Colline poursuit une mission de service public visant à ouvrir le théâtre au plus grand nombre, et à favoriser la découverte des écritures contemporaines aux publics dans toute leur diversité. La Colline dispose d’un bar /restaurant ainsi que d’une librairie ouverts tous les soirs 1 heure avant le début des représentations.

Programmation

Pour les dominants, le plus souvent, la politique est une question esthétique : une manière de se penser, une manière de voir le monde, de construire sa personne. Pour nous, c’étai...

Révélation se déroule dans un espace mythologique. Inyi, figure de la divinité créatrice de l’Univers, doit faire face à une situation inédite : une grève.

Tu connais la différence entre une blessure et une fêlure ? La fêlure, elle est permanente, si légère soit-elle, une fêlure ne cicatrise ni ne guérit… Ce qui est fêlé donne le sent...

Alors qu'elle prenait part à la cérémonie de naturalisation qui lui conféra officiellement la nationalité française...

En refusant l’humanité à ceux qui apparaissent comme les plus « sauvages » ou « barbares » de ces représentants, on ne fait que leur emprunter une de leurs attitudes typiques. Le b...

L’Europe moderne est habitée par une crainte contradictoire, qui nous tourmente encore. D’un côté l’effroi devant la prolifération incontrôlée des écrits, l’amas des livres inutile...

Eitan, un jeune scientifique allemand d’origine israélienne, entre en violente confrontation avec son père.

Wajdi Mouawad revient vers l’une des sources vives de son œuvre d’auteur et de metteur en scène, la Grèce antique, dont Sophocle est pourlui la figure essentielle.

Ainsi dirait-on d’une navette spatiale qui chercherait à rejoindre la lune : une erreur d’un seul degré au lancement la ferait passer à des milliers de kilomètres de sa destination...

Il n’y a rien de plus libre, de plus sauvage, de plus indomptable, de plus irresponsable que les mots…

Virginia Woolf, "Le Métier"

Après avoir abordé les lignées féminines avec ses deux premières créations, Lubna Cadiot (x7) et Le Silence des chauves-souris, Anaïs Allais fait aujourd'hui dialoguer, en miroir, ...

Mais ce que hait le peuple, comme les chiens le loup, c’est l’esprit libre, l’ennemi des chaînes, celui qui point ne prie et qui hante les bois.

Je te rencontre, tu me rencontres.
Ma tendresse rencontre la tienne,
et l’univers s’élargit.

Ivan Viripaev, "Insoutenables longues étreintes"

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)