Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'Chloé and Vassilena Serafimova : A Tribute to Steve Reich'

Chloé and Vassilena Serafimova : A Tribute to Steve Reich

du 20 décembre 2017 au 20 décembre 2017

Durée: minutes - à partir de 8 ans

  • Les Musiques

Théâtre National d’Arras (Salle des Concerts) - TANDEM Scène nationale

7 Place du Théâtre 62000 Arras

325 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

L’improbable duo formé par la productrice de musique électronique Chloé et la percussionniste Vassilena Serafimova nous propose une fable hypnotique directement inspirée par l’oeuvre du pionnier de la musique minimaliste américaine : Steve Reich.

La première est une artiste électro suspendue entre les genres et les esthétiques, inclassable ; une tête chercheuse, qui a développé une oreille unique et un son qui
n’appartient qu’à elle, fidélisant autour de son travail un public qui dépasse de loin les frontières françaises. La seconde est une percussionniste d’origine bulgare,
formée au CNSMD de Paris et à la Juilliard School de New York, directrice artistique du Festival international de Marimba et Percussions de Bulgarie et de l’ensemble
Paris Percussion Group (avec Jean-Baptiste Leclère) ; l’éclectisme de son engagement musical valorise ainsi le répertoire de la percussion dans le monde entier. Leur
rencontre inattendue est née d’un projet audiovisuel visant à rassembler sur scène des artistes aux esthétiques a priori éloignées. En mêlant jeu sur la tonalité et travail
sur la transformation du son, les deux artistes utilisent divers procédés chers au maître new-yorkais : sampling, phasing, pulsations etc. La réappropriation est totale et les traces laissées par leurs univers respectifs sont chargées d’une poésie contemplative : les percussions cristallines de l’une se mêlent au bruit sourd des synthétiseurs de l’autre, fleuretant ainsi entre le classique, la musique contemporaine et l’électro.


Auteur(s) :

Artiste(s) : Vassilena Serafimova, Chloé

Metteur(s) en scène :


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

1965. Quelques heures avant un gala de bienfaisance…


Avec sa carrure de danseuse classique et sa voix fluette, Frédéric Fromet a tout d’un gentil garçon. Mais ne faut-il pas se méfier des apparences ?


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)