Combat de nègre et de chiens - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
badge premium affiche du spectacle 'Combat de nègre et de chiens'

Combat de nègre et de chiens

du 29 novembre 2017 au 01 décembre 2017

Durée: 160 minutes - à partir de 14 ans

  • Les Contemporains

7, rue Orsel 69600 Oullins

400 places environ


RÉSERVER

À partir de 0 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Bernard-Marie Koltès parle des gens, de la complexité du monde, des êtres humains qui se débattent et survivent. Dans cette quête insatiable d’une nouvelle humanité, il nous redonne espoir.

Quelque part en Afrique. L’arrêt d’un chantier. Un pont « inachevable ». Des gardiens sur des miradors, une porte qui claque, un coup de feu, un chien qui aboie, un camion qui roule trop vite, un geste maladroit, une parole qui blesse, un ouvrier mort. Horn, soixante ans, chef de chantier, patron ou du moins faisant office de, fait venir une femme de France : Léone. Il lui a promis le mariage, bien qu’il soit impuissant. Léone a suivi Horn voyant là l’occasion de changer de vie. Malgré qu’elle n’attende plus rien des choses de l’amour, elle se surprend à avoir du désir pour Alboury. Alboury, lui, ne fait pas confiance aux Blancs. Il n’a qu’un but : chercher le corps de son frère mort, ouvrier, assassiné par Cal. Cal, la quarantaine, alcoolique naufragé, se regarde s’enfoncer, les pieds dans la boue. Horn sait que Cal a tué le frère d’Alboury. Il doit gagner du temps, et corrompre Alboury… Quatre personnages, piégés dans cet enclos, épiés par des gardiens invisibles et menaçants. L’histoire dure une nuit, juste une nuit où chacun affûte ses arguments, affine ses coups et charge ses armes. Créé en 1983 par Patrice Chéreau et gravé dans les mémoires, Combat de nègre et de chiens est un drame oral, délocalisé en un lieu où la notion de bourgeoisie n’a pas court. L’être blanc, le « toubab » remplace le bourgeois. Ça n’est en aucun cas un drame post-colonial, juste un drame humain traitant des différentes façons d’être étranger à l’autre. Le racisme ne vient qu’en contrepoint de la haine de soi et devient la haine des autres en effet miroir.


Auteur(s) : Laurent Vacher, Bernard-Marie Koltès

Artiste(s) : Daniel Delabesse, Dorcy Rugamba, Stéphanie Schwartzbrod, Quentin Baillot

Metteur(s) en scène : Marie Odin, Jean Baptiste Bellon, Laurent Vacher


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)