Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'Erzuli Dahomey, Déesse de l'amour'

Erzuli Dahomey, Déesse de l'amour

du 14 octobre 2016 au 23 octobre 2016

Durée: 100 minutes - à partir de 14 ans

  • Les Contemporains

Théâtre 13 / Seine

30 rue du Chevaleret, 75013 Paris 75013 Paris

200 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Victoire Maison est veuve et vit dans un village retiré avec ses jumeaux, leur précepteur et la bonne. Les destins de chacun semblent être endormis.

Tristan, le fils aîné, reporter à l'étranger, est donné pour mort dans un crash d'avion. Un fantôme erre et ce n'est pas celui de Tristan. La mère du fantôme vient réclamer le corps de son fils. Intrusion, sursaut, électrochoc! Il faut désormais tenter de faire revivre les destins désenchantés de cette maison.

" Si Erzuli Dahomey parle du choc de deux mondes, racontant aussi, de façon hallucinée, une partie de la grande Histoire (celle de la traite et de l'esclavage), la pièce ne se situe pas moins profondément dans l'intime d'une famille.
Il y est question de rapports de pouvoir, de manque d'amour, de désirs périlleux, mais aussi et surtout de solitude.
Je tenais à plonger le spectateur dans un maelström de sentiments et de situations paradoxales où l'on rit au début d'une réplique pour ressentir l'instant d'après l'obscurité ou la violence, comme l'amer qui succède au doux...
Ce qui est fondamental dans la rencontre entre Victoire, la femme blanche, et Félicité, la femme noire, c'est que chacune a perdu un fils. De ce point de vue, la " vérité profonde " de Félicité, c'est de faire pleurer Victoire. Le théâtre est pour moi le lieu de l'irrationnel, du poétique. "
Jean-René Lemoine


Auteur(s) : Jean René Lemoine

Artiste(s) : Emmanuelle Ramu, Claire Pouderoux, Karine Pédurand, Gilles Nicolas, Mexianu Medenou, Alvie Bitemo, Adrien Bernard-Brunel

Metteur(s) en scène : Nelson-Rafaell Madel


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

Dans l’appartement de Célimène, jeune veuve de la plus haute société, Alceste reproche à son ami Philinte son hypocrisie mondaine et sa politesse exagérée envers un homme qu’il con...


Pour les soixante ans du pater familias, Helge, tous les membres d’une famille bourgeoise se réunissent.


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)