Logo OtheatrO
Affiche du spectacle 'LA DERNIERE ENQUETE DE RAY SULLIGAN'

LA DERNIERE ENQUETE DE RAY SULLIGAN

du 30 avril 2019 au 10 juin 2019

Durée: minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

Théâtre Saint Martin

9, rue Victor Faugier 38200 Vienne

80 places environ


RÉSERVER

À partir de 17 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Prochaine séance le 30 avril à 20:30 . Faites défiler le calendrier pour accéder à l'ensemble des représentations

Synopsis du spectacle

1936.
Je me présente, Ray Sulligan (*)
Flic privé
Plein d’ambitions,
Les dents longues, vieux loup !
Surveille ta mise, Ray !
Déglingué peut-être, mais avec
classe.
Disciple de Philip Marlow, tout de
même !
Eh oui, mon vieux Ray…
T’as fait fortune, mine de rien !
Honnête, toujours honnête…
Pas de scrupules, mais honnête !
Je viens juste d’acheter ma licence.
J’exerce dorénavant,
J’exerce !

(Extrait de la page 257 datée du 13 mai 1954
d’un journal apocryphe)
(*) Ray Sulligan.
Fameux détective privé français.
Un des détectives les plus performants
de la période 1936-1954.
Selon les spécialistes,
Philip Marlow, Sam Spade, Nestor Burma
Palmer et même Sherlock Holmes
N’ont pu rivaliser avec Ray Sulligan…
A noter qu’aucune œuvre
littéraire ou cinématographique,
hormis un spectacle théâtral présenté
Sur les bords de la Gère à Vienne (38)
n’a mis en valeur les exploits de cet
enquêteur de génie.


Auteur(s) : Lucien Vargoz, Christian Auger

Artiste(s) : Lucien Vargoz., Annie-Claude Sauton, Alain Gandy, Marie-Pierre Billioud

Metteur(s) en scène :


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

Dans l'Angleterre du XVIIe siècle, des bandes organisées, les comprachicos, se spécialisent dans le commerce d'enfants. Excellents chirurgiens, ils créent des chefs-d’œuvre contre-...


Après Le Bal, Jeanne Frenkel et Cosme Castro, ce duo de créateurs déjantés, reviennent avec une nouvelle création !


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)