Logo OtheatrO
Affiche du spectacle 'La femme comme champ de bataille'

La femme comme champ de bataille

du 19 décembre 2017 au 23 décembre 2017

Durée: 85 minutes - à partir de 16 ans

  • Les Comédies
  • Les Tragédies

Théâtre de Ménilmontant (XL)

15, rue du retrait 75020 Paris

96 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Le viol comme arme de guerre. Dialogue entre une bosniaque violée et une psychologue américaine, ouvreuse de charniers.

La Femme comme champ de bataille est l’histoire de deux destins de femmes croisées dans le tumulte de la guerre bosniaque du début des années 90. Il y a Dorra, la victime violée, pendant la guerre en Bosnie, par celui qui a peut-être été son voisin, son camarade de classe ou l’ami de son frère... Il y a Kate, l’américaine, la scientifique, la psychologue qui, venue en Bosnie pour identifier les morts dans les charniers, se retrouve dans un centre médical de l’OTAN en Allemagne. Dorra et Kate, deux mondes qui se rencontrent, l'Est et l'Ouest, deux femmes bouleversées à vie par l'Histoire. Toutes deux victimes. Toutes deux marquées à vie. L'une dans l'intimité de sa chair, l'autre dans l'intimité de sa conscience.
Qui a le plus besoin de l'autre ?
De cette rencontre naîtra un dialogue, une amitié profonde, une complicité pour tenter de trouver une issue au chaos d’un monde agonisant, déchiré par la haine de l’autre, par la cruauté humaine, la violence et la folie engendrées par les nationalismes.


Auteur(s) : Matéi Visniec

Artiste(s) : Audrey Lange, Lucilla Sebastiani

Metteur(s) en scène : Lucilla Sebastiani


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

Paris... Trois femmes se croisent sur le quai d'une gare. Un échange de regards et tout bascule...


La résistance passive de Bartleby bouleverse tous ceux qui le croisent. Quel mystère se cache derrière ce refus permanent ?


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)