Le Maniement des larmes - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
affiche du spectacle 'Le Maniement des larmes'

Le Maniement des larmes

du 14 septembre 2016 au 30 novembre 2018

Durée: 120 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

2 Place Victor Hugo 94270 Le Kremlin Bicêtre

390 places environ


RÉSERVER

À partir de 25 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (1)

Prochaine séance le 30 novembre à 20:30 . Faites défiler le calendrier pour accéder à l'ensemble des représentations

Synopsis du spectacle

Un portrait de la politique de l'armement en France par ses protagonistes.

Troisième volet de la sulfureuse trilogie de Nicolas Lambert « L’A-Démocratie », Le Maniement des Larmes s’attaque avec férocité à deux scandales politico-financiers liés à l’armement : l’attentat de Karachi et le financement libyen présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy.

En s’appuyant sur des archives judiciaires et médiatiques réelles, Nicolas Lambert rejoue sur scène les évènements marquants de ces deux affaires controversées. Au centre d’un dispositif d’écoutes tel que celui utilisé par la police, le comédien incarne une vingtaine de protagonistes avec aisance, d’un geste, d’une posture.

Emballements médiatiques, conversations téléphoniques incriminantes et implosion du culte du secret, les pièces à charge s’accumulent et la tension monte. En découvrant les coulisses du pouvoir, le spectateur- citoyen s’interroge, se révolte et se surprend à rire. Nicolas Lambert signe là un plaidoyer désarmant, grinçant, jubilatoire tant il est dérangeant. Un théâtre d’investigation engagé tel qu’on en fait peu.


Auteur(s) : Nicolas Lambert

Artiste(s) : Nicolas Lambert et Hélène Billard ou Eric Chalan ou Jean-Yves Lacombe, Yves Descloux, Eric Chalan, Nathalie Brucher, Erwan Temple

Metteur(s) en scène : Nicolas Lambert


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)