Le paradis perdu - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO

Le paradis perdu

du 24 novembre 2017 au 26 novembre 2017

Durée: minutes - à partir de 8 ans

  • Les Musiques

1 rue Leverrier 59200 Tourcoing

858 places environ


RÉSERVER

À partir de 0 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

John Milton - Un poète biblique
L’ombre de John Milton (1608-1674), un peu oublié de nos jours, plane sur le programme de la saison 2017-2018 de l’Atelier Lyrique. En effet sans ce grand poète anglais du xvie siècle, auteur de Paradise Lost (Le Paradis perdu, 1667), La Création de Haydn n’aurait peut être pas vu le jour, ni Le Paradis perdu de Théodore Dubois.

Ces deux oeuvres, deux oratorios, sont directement inspirées de John Milton. Ce dernier dès sa jeunesse, songeait à un poème qui perpétuerait son nom. Milton appartient à la Renaissance par son immense curiosité intellectuelle, à la Réforme par l’idée qui a dirigé toute sa vie : justifier les voies de Dieu envers les hommes, c’est un puritain humaniste et républicain, un dissident hostile aux églises catholique, anglicane et calviniste. La théologie de Milton repose sur le libre arbitre de l’homme et la miséricorde de Dieu, sur les mérites de Jésus-Christ reconnus par la foi et la charité de l’homme. Dans la pratique du culte, Milton ne croit pas aux sacrements. C’est aussi un sensuel, adorateur du corps féminin mais corrigeant sa sensualité par la tempérance. Voltaire dira de lui : « Dans tous les autres poèmes, l’amour est regardé comme une faiblesse ; dans Milton seul, il est une vertu et comme il n’y a point d’exemple d’un pareil amour, il n’y en a point d’une pareille poésie. »


Auteur(s) : Théodore Dubois

Artiste(s) : Kamil Ben Hsain Lachiri, Philippe Favette, Denis Mignien, Mireille Lebel, Marc Boucher, Antonio Figueroa, Magali Simard-Galdès

Metteur(s) en scène :


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)