Logo OtheatrO
Affiche du spectacle 'Le retour'

Le retour

du 21 mars 2018 au 25 mars 2018

Durée: 105 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

Théâtre de l'Opprimé

78 rue du Charolais 75012 Paris

85 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (2)

Synopsis du spectacle

Une famille modeste du Nord de Londres. Max, le père, vit avec ses deux fils et son propre frère. Ce soir-là, dans la maison endormie a lieu le retour inattendu du troisième fils,Ted, parti depuis six ans aux Etats-Unis, et de son épouse Ruth.

Le retour de ce fils prodigue, l’intrusion de Ruth, son passé trouble, au sein d’une famille amputée depuis longtemps de toute présence féminine vont tout bouleverser. Comment ceux qui survivaient, jusque-là, vont-ils vivre à présent ?

La violence, la cruauté investissent toutes les brèches de cette pièce où les liens du sang, et l’amour supposé en découler, tiennent ensemble tous les personnages. La parole, les rapports entre les êtres de cette même famille qui forment « un tout » sont âpres et tranchants ; stellés de gouffres et de silence. Il y a l’histoire commune, et celle, propre à chacun, des troubles du comportement, de la parole et de l’affect. Pourtant, il s’agit toujours d’amour.


Auteur(s) : Harold PINTER

Artiste(s) : Charles-Antoine Sanchez, Maud Roulet, Jérôme Fauvel, Cantor Bourdeaux, Jean-Rémi Chaize, Théo Costa-Marini

Metteur(s) en scène :


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Le retour

#Le retour # au théâtre des opprimés

Très bonne mise en scene pour cette oeuvre assez difficile à restituer.Acteurs très professionnels. Accueil chaleureux. Salle intimiste. Théâtre légèrement loin des transports en commun.

NADINE, le 24 mars 2018

Le retour

Une exquise 'britishitude'

J’ai eu beaucoup de mal par le passé à avaler cette fable de Pinter sur la libération de la femme et aucune des différentes mises en scène déjà vues ne m’avait fait adhérer au ‘concept’. Mais là, j’ai ri, j’ai ri énormément, tant les comédiens sont remarquables et les personnages campés par eux exquis de britishitude. Traiter l’absurde pinteresque par le rire est le parti pris de cette mise en scène collective et, comme une révélation qui s’offre à vous : on comprend mieux Pinter ! Cette 70ème promotion de l’ENSATT Lyon est un grand cru qu'il faudra suivre.

Oana, le 28 mars 2018

Spectacles similaires

Que ferions-nous si, subitement, nous devions fuir notre pays ? Où irions-nous ? Pourquoi ? La compagnie de Théâtre de Chambre se saisit de la question migratoire, ô combien actuel...


Pour clôturer la trilogie de PSYcause(s), « Elle » nous embarque dans les méandres les plus torturés de l'âme humaine, entre tendresse et vitriol.


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)