Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'Les fureurs d'Ostrowsky'

Les fureurs d'Ostrowsky

du 01 mars 2016 au 24 avril 2016

Durée: minutes - à partir de 6 ans

  • Les Contemporains

Théâtre de Belleville

94 rue du faubourg du temple 75011 Paris

100 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (2)

Synopsis du spectacle

Un spectacle jubilatoire sur le mode burlesque et néanmoins rageur, qui éclaire, bien plus qu'on ne l'imagine, la funeste histoire des Atrides.

Dans la famille peu fréquentable des Atrides, on a la fâcheuse habitude de s'entretuer allègrement. Jean-Michel Rabeux et Gilles Ostrowsky choisissent de faire rire aux éclats à partir de ces atrocités familiales.

Seul en scène, Gilles Ostrowsky démontre qu'il est un grand clown désopilant, doté d'un formidable talent d'improvisation, il met son jeu au service d'un texte jouissif, qui interroge les relations familiales en dévoilant les pulsions les plus inavouables.


Auteur(s) : Gilles Ostrowsky, Jean-Michel Rabeux

Artiste(s) : Gilles Ostrowsky

Metteur(s) en scène : Jean-Michel Rabeux


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Les fureurs d'Ostrowsky

Les fureurs d'Ostrowski

L'histoire des dieux ou demi-dieux grecs revisités? Avec rien , il nous embarque dans les histoires sanglantes, sans aucune retenue. Il tient du clown, du théâtre classique avec sa grosse voix...mais je trouve que quelques fois, cela va trop loin dans le délire

sylvie, le 25 avril 2016

Les fureurs d'Ostrowsky

Bluffant

Le comédien est réellement bluffant. L'histoire est bien ficelée mais ma mention spéciale va réellement à la performance d'acteur ! Chapeau l'artiste

Alex, le 25 avril 2016

Spectacles similaires

Un voyage en Indochine, un exil en France


Dans une pièce drôle et émouvante, coup de cœur du festival Off d'Avignon, Zabou Breitman nous fait perdre la tête !


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)