Light Spirit - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'Light Spirit'

Light Spirit

du 27 février 2018 au 03 mars 2018

Durée: 70 minutes - à partir de 14 ans

  • Les Musiques
  • Les Contemporains

Théâtre de la Renaissance

7, rue Orsel 69600 Oullins

400 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Au cœur de cette performance provocante, l’esprit des Lumières, du Marquis de Sade et du slameur Emanuel Campo, autant de pensées politiques qui résonnent dans nos sociétés où politique et religion se confrontent.

Un parcours spectaculaire en deux temps et deux lieux :
– La Battle (40% Voltaire, 50% Emanuel Campo, 10% d’écriture collective) au Théâtre de La Renaissance. Combat en cinq rounds entre deux poètes-gladiateurs où chacun croise le fer avec sa langue : l’un avec celle de Voltaire, l’autre avec sa poésie d’aujourd’hui. Menée par une Maîtresse de cérémonie, la Battle se déploiera entre textes et chansons, en un jeu où le bel esprit et le bon mot jouent un rôle essentiel… et parfois pervers car, pour obtenir la faveur du public, il faut briller par le verbe.
– Les Entresorts (45% Sade, 25% Emanuel Campo, 30% Céline Déridet), à la Mémo, médiathèque municipale d’Oullins. Pour offrir une expérience complémentaire, dans une performance sonore, musicale et textuelle, chacun des artistes de la Battle s’attaque, en trois monologues, à Sade : Sade is sad ? Is Sade sad ? Not so Sade. Lors de ces performances joyeusement provocantes, les artistes investissent des espaces inattendus. Le public déambule d’une proposition à l’autre, du plus soft au plus sulfureux ! Une expérience collective, intime, philosophique.


Auteur(s) : Céline Déridet, Emanuel Campo, Sade, Voltaire, Éric Massé

Artiste(s) : Céline Déridet, Emanuel Campo, Julie Binot

Metteur(s) en scène : Éric Massé


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)