Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'Méduse'

Méduse

du 16 avril 2019 au 19 avril 2019

Durée: 105 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

Théâtre de Gennevilliers (T2G)

41 avenue des Grésillons 92230 Gennevilliers

350 places environ


RÉSERVER

À partir de 24 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Prochaine séance le 16 avril à 20:00 . Faites défiler le calendrier pour accéder à l'ensemble des représentations

Synopsis du spectacle

Tous acteurs, les Bâtards Dorés écrivent et mettent en scène collectivement. Habités par le thème du naufrage depuis la création dePrinces (2015), ils en creusent le sillon avec cette nouvelle fiction.

Tristement inspiré duNaufrage de la Méduse, un témoignage écrit par deux rescapés de la
tragédie au début du 19 e siècle,Méduse prend pour matière principale leur récit, mais aussi
des textes plus contemporains commeOde maritime de Fernando Pessoa. Fait divers, histoire des classes, poème lyrique…Méduse se nourrit de matériaux hétérogènes pour sonder les drames (contemporains) liés à des conditions extrêmes. (Sur)vivre, se dépasser et rêver d’un monde meilleur. Depuis leur travail conçu à partir deL’Idiot, ils explorent les arcanes du naufrage. Recréation de la hiérarchie et des conflits sociaux pour les passagers d’un radeau abandonné en plein mer ; phénomène de transe, de « calenture » ou folie passagère…
Le théâtre sera le Radeau, tour à tour tribunal, arène, endroit clos, laboratoire… Et la place du spectateur y sera prégnante. Un spectacle transdisciplinaire qui se conjugue en vidéo, musique live et peinture. En citant Géricault qui s’est emparé de cette tragédie, l’artiste peintre Jean Michel Charpentier, réalisera en direct une fresque aux côtés des comédiens.


Auteur(s) : Les Bâtards Dorés.

Artiste(s) : Manuel Severi, Jules Sagot, Christophe Montenez de la Comédie Française, Lisa Hours, Romain Grard

Metteur(s) en scène : Les Bâtards Dorés.


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

Carnet de poche est le nom donné par Henriette L M. à son journal intime. Écrit entre novembre 1918 et janvier 1921, Henriette nous livre sa vie d’adolescente vivant à Paris.


Pratt joue, vit, se révolte comme s’il allait mourir demain.


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)