Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'Membre Fantôme + Bâtards'

Membre Fantôme + Bâtards

du 22 mars 2018 au 25 mars 2018

Durée: 60 minutes - à partir de 8 ans

Théâtre Monfort

106 rue Brancion 75015 Paris

456 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Une soirée deux spectacles de danse qui interroge le corps du danseur, son identité, ses limites.

La transformation de l'identité, l'être qui a été. Ce "membre fantôme" intéresse Erwan Keravec et Mickaël Phelippeau.
Sonneur de cornemuse pour l'un et chorégraphe pour l'autre ils nous proposent un spectacle autour de la question de la transformation de l'identité dans l'art.
Le corps du danseur et la cornemuse sont chargés d'histoire et portent en eux cette interrogation qui les construit pour mieux s'en abstraire jusqu'à une parole plus intime.
Limite : tendance, ancrée dans la structure de la pensée moderne, à transformer l'espace où se développe la vie en zones de séparation contenant la vie.
Sujets à vif : personne amenée à faire l'expérience de la séparation.
Sujets à vif : profil de personne ayant tendance à se séparer du vivant.
Bâtard : sujet humain dont l'équilibre semble s'arranger avec des origines floues, confuses, à qui l'on a recommandé de ne pas trop accorder d'importance à ses états d'âme et par la même occasion à lui-même.
A l'entrée du monastère est gravé dans le marbre : Évitez de jeter des pierres. Ils s'y pressent ; ils ont vidé leurs poches ... leurs têtes réclament du répit.


Auteur(s) : Michel Schweizer, Mathieu Desseigne, Erwan Keravec, Mickaël Phelippeau

Artiste(s) : Michel Schweizer, Mathieu Desseigne, Erwan Keravec, Mickaël Phelippeau

Metteur(s) en scène : Michel Schweizer, Mathieu Desseigne, Erwan Keravec, Mickaël Phelippeau


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

Sur scène, 6 danseurs hip hop, 6 projecteurs... Dans le noir du théâtre, une lueur jaillit, une silhouette s’installe. Sur un air d’opéra, six danseurs hip hop apparaissent, indomp...


« Qui mieux que moi, surtout à mon âge avancé, peut vousexpliquer que les chansons d’hier, de 1960 à 1980, étaient tout de même plus belles, les mélodies plus riches ... » dit Loïc...


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)