Morsure - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
Affiche du spectacle 'Morsure'

Morsure

du 20 septembre 2017 au 24 septembre 2017

Durée: 55 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

Théâtre de l'Opprimé

78 rue du Charolais 75012 Paris

85 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Six femmes viennent parler des violences. Faire rire là où on a déjà pleuré. Dire ce qui aurait dû être dit, dire ce qui l'a déjà été.

Une femme sur sept est victime de viol. Une femme sur trois est victime de violence. En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint.

Six femmes, six figures, viennent nous dire, nous montrer, des violences. Faire rire là où on a déjà pleuré. Dire ce qui aurait dû être dit, dire ce qui l'a déjà été. Il y aura l'analyse du "guide de la féminité", des petits papiers à lire, des élans d'amour et de colère, des rires, des cris, Michel, du sang et des paroles d'enfants.
Il y aura des chiffres à ne pas oublier, des mots. Il y aura l'envie d'y croire, la nécessité de dire et celle de faire place au silence, quand on a perdu les mots.
Le silence, quand on les a retrouvé.
Les six comédiennes au plateau, viennent témoigner, avec leur jeunesse, de leur temps.

Morsure parle d'aujourd'hui, de ce que beaucoup de femmes vivent en silence, de ce que l'on entend tous les jours dans le métro, dans la rue, et c'est cela qu'elles veulent dénoncer. Les petites violences quotidiennes qui harcèlent et étranglent. Elles sont constantes, sourdes. "On s'y fait", c'est cela qui est grave, que nous refusons. Ces corps rapportés, viennent briser le présent, le temps d'un moment privilégié.


Auteur(s) : Manon Chircen

Artiste(s) : Morgane Réal, Louise Chevillotte, Maïa Foucault, Asja Nadjar, Louise Guillaume

Metteur(s) en scène : Manon Chircen


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)