Orchestre national de Lille - Lindberg, Ibert, Stravinsky - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
badge premium affiche du spectacle 'Orchestre national de Lille - Lindberg, Ibert, Stravinsky'

Orchestre national de Lille - Lindberg, Ibert, Stravinsky

du 29 septembre 2018 au 29 septembre 2018

Durée: 90 minutes - à partir de 10 ans

  • Les Musiques

Boulevard Harpignies 59301 Valenciennes

750 places environ


RÉSERVER

À partir de 31 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Prochaine séance le 29 septembre à 20:00 . Faites défiler le calendrier pour accéder à l'ensemble des représentations

Synopsis du spectacle

L’Orchestre national de Lille a concocté un véritable hymne à la joie. Oh, pas celui de Beethoven. Plutôt un kaléidoscope de sonorités festives. Un subtil carnaval où la délicatesse le dispute à la fantaisie. En point d’orgue de la soirée résonne Petrouchka d’Igor Stravinsky.

Attention, ceci n’est pas un concert, mais une fête orchestrale ! L’ouverture donne le ton avec le bouillonnant Tempus fugit de Magnus Lindberg, nouveau compositeur en résidence à l’ONL. Créée pour célébrer le centenaire de l’indépendance de sa Finlande natale, l’œuvre mêle cordes, vents et percussions dans un maelström lumineux. Tout aussi joyeux et coloré : le Concerto pour flûte de Jacques Ibert. Ce chef-d’œuvre du répertoire de l’instrument est ici interprété par un soliste internationalement reconnu, Emmanuel Pahud.
Enfin, pour terminer la soirée en beauté, Alexandre Bloch et l’Orchestre national de Lille font vibrer la musique du ballet Petrouchka de Stravinsky. Ode au cirque et aux mélodies populaires russes, cette partition créée en 1910 superpose plusieurs airs, comme si on se trouvait au milieu d’une foire,
où les musiciens joueraient en même temps. Accrochez-vous !


Auteur(s) :

Artiste(s) :

Metteur(s) en scène :


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)