Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'PENSER QU'ON NE PENSE À RIEN C'EST DÉJÀ PENSER QUELQUE CHOSE'

PENSER QU'ON NE PENSE À RIEN C'EST DÉJÀ PENSER QUELQUE CHOSE

du 11 janvier 2018 au 04 mars 2018

Durée: 75 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

Théâtre de Belleville

94 rue du faubourg du temple 75011 Paris

100 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (4)

Synopsis du spectacle

Une pièce à l'esprit farfelu et poétique, absolument nécessaire pour qui voudrait continuer à ne pas comprendre le monde.

Dans leur boutique, Paulbert et Gérald pensent que de nos jours, tout a déjà été dit, toutes les discussions ont déjà été tenues. Paulbert écrit donc des conversations originales. Et ils les vendent. Arrive Barbara, qui cherche une bouteille de vin.


Auteur(s) : Pierre Bénézit

Artiste(s) : Luc Tremblais, Olivier Broche, Anne Girouard, Vincent Debost

Metteur(s) en scène : Pierre Bénézit


Vidéos

Articles

Avis des internautes

PENSER QU'ON NE PENSE À RIEN C'EST DÉJÀ PENSER QUELQUE CHOSE

Simple et Efficace

Une mise en scène simple mais un jeu efficace et un thème qui nous fait réfléchir ! On se prend à philosopher sans s'en rendre compte devant la Mona Lisa qui fait de l'hélicoptère. Oui Oui vous avez bien compris ! Vous allez être surpris !

Didier, le 09 février 2018

PENSER QU'ON NE PENSE À RIEN C'EST DÉJÀ PENSER QUELQUE CHOSE

génial !!

un spectacle avec des dialogues décalés qui frisent parfois l'absurde. Un peu philosophique, souvent drôle et tout le temps surprenant je le recommande vivement ! De plus les trois comédiens sont excellents

Jules, le 09 février 2018

PENSER QU'ON NE PENSE À RIEN C'EST DÉJÀ PENSER QUELQUE CHOSE

Whaaaa!

Il fait aller voir cette pièce pleine d'humour et de finesse! Un régale!

Castille, le 19 février 2018

PENSER QU'ON NE PENSE À RIEN C'EST DÉJÀ PENSER QUELQUE CHOSE

Ce Je-ne-sais-quoi et ce Presque-rien

Une corde solitaire pend du plafond, un interrupteur au bout ; Paulbert appuie sur le bouton et une lumière glauque surgit dans les coulisses ; la salle s’effondre de rire. Le ton est donné : le tout est dans le rien. Quelle différence entre “marquer un temps” et “marquer un silence” ? Comment faire pour que la mort ne soit pas triste ? quid d’un enterrement-surprise ? Si Mozart fait une fugue, quel mot devrait utiliser le père de Mozart pour signaler à la police que son fils a fait une fugue ? Et si ce monde surpeuplé par “des Jeans Dupont à perte de vue enfermés dans leur jeandupontisme” s’essayait à l’originalité ?... Ce presque-rien sous la plume ludique de Pierre Bénézit devient infiniment grand, drôle et émouvant ; dans la bouche des très attachants Olivier Broche et Anne Girouard c’est du fatalement jouissif ! C’est pas peu de chose, certainement plus que moins que rien, de chercher (encore) une réponse à toutes les questions (encore) en vie à ce jour. Plus le temps passe, plus la pièce approche de sa fin, on aimerait tant qu’elle recommence... Nous devions être nombreux à le penser – notre voeu sera exaucé. :)

Oana, le 03 mars 2018

Spectacles similaires

…. Voilà l’homme tout entier, s’en prenant à sa chaussure alors que
c’est son pied le coupable …


Elle parle de séduction et d'amour, lui parle de récompense et de billets de vingt. Ces deux-là peuvent-ils se comprendre ?


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)