Purge, baby, purge - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
affiche du spectacle 'Purge, baby, purge'

Purge, baby, purge

du 18 octobre 2018 au 20 octobre 2018

Durée: minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

8 bis, quai Saint-Vincent 69001 Lyon

120 places environ


RÉSERVER

À partir de 14 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Prochaine séance le 18 octobre à 20:00 . Faites défiler le calendrier pour accéder à l'ensemble des représentations

Synopsis du spectacle

Un père, fabricant de pots de chambre en porcelaine, cherche à faire fructifier sa petite entreprise. Sa femme se promène en négligé dans toute la maison son seau à la main— seau qui renferme ses humeurs de nuit à peine refroidies.

Avec une perfidie exaspérante qui jamais ne fléchit, elle s’en prend sporadiquement à son mari ; le moindre prétexte lui donne l’occasion de faire la démonstration de son indiscutable raison. Mais la cause de ses emportements finit par remonter à la surface. L’angoisse est précise : le gosse a beau pousser tant qu’il peut, il garde tout. Rien ne sort. Donc, sa Mater Dolorosa est en pleine crise : elle a le blues de la constipation.
Un sortilège étrange semble s’être abattu sur les trois membres de cette famille. Leur existence plafonne au stade anal. Ce qui s’avère être plutôt légitime pour le petit garçon ; mais complètement incohérent de la part des parents. Tous trois s’expriment mal, dans une atmosphère psychique dont émane une exagération permanente. Comme par plaisir, les chapelets d’allusions, les procès personnels, les coups tordus, les injures et les engueulades refoulent, braillent et, définitivement, s’embourbent.


Auteur(s) : Xavier Boussiron, Sophie Perez, Georges Feydeau

Artiste(s) : Tom Pezier, Stéphane Roger, Marlène Saldana, Sophie Lenoir, Gilles Gaston-Dreyfus

Metteur(s) en scène :


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)