Logo OtheatrO
Affiche du spectacle 'Rien, Mais la j'ai envie de mourir'

Rien, Mais la j'ai envie de mourir

du 15 mars 2018 au 16 mars 2018

Durée: 90 minutes - à partir de 8 ans

Théâtre de Ménilmontant (XXL)

15, rue du retrait 75020 Paris

200 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

"Quand je me réveille, j'ai très mal. J'arrive à me détacher et je commence à marcher vers la maison pour te trouver."

Seule au milieu du désert, une femme rampe lentement. Elle tient dans ses bras un rouleau de tissu, elle lui parle, comme pour se donner du courage, pour retrouver un peu d'espoir. Le sol aride lui brûle les genoux et l'air sec est peuplé d'hallucinations, de figures de son passé qui lui rendent visite, l'encouragent parfois. Sous ses yeux apparaît une fourmi, la femme essaie de la suivre, puis lève la tête et voit quelque chose au loin. Elle s'évanouit.
Valentina se redresse, vient se placer à l'avant-scène pour parler au public. Elle explique qu'à l'intérieur du rouleau de tissu, c'était elle.

"Rien, mais là j'ai envie de mourir" est une tragédie contemporaine. Une pièce en forme de faux documentaire pour une comédienne et six danseurs, un spectacle qui raconte le destin d'une mère et sa fille dans un contexte de guerre. Une histoire où tout le monde est coupable.


Auteur(s) : Valentina Zaharia, Vlad Chirita

Artiste(s) : Cristi Nanculescu, Ladji Yattabari Aboubacar, Maxime Carasseau, Cecilia Orecchioni, Laurent Barbot, Julien Tanner, Mihai Vasilescu, Valentina Zaharia

Metteur(s) en scène : Vlad Chirita


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

« Échos » invite l’art et l’écologie à dialoguer autour d’une même préoccupation : préserver la biodiversité et la liberté d’être.


Lorsqu'une chorégraphe italienne, Luigia Riva, rencontre un danseur et chorégraphe sénégalais, Alioune Diagne, de quoi parlent-il ?


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)