Timon /Titus - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
affiche du spectacle 'Timon /Titus'

Timon /Titus

du 17 octobre 2017 au 17 octobre 2017

Durée: 135 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains

60 rue du Château 29200 Brest

1500 places environ


RÉSERVER

À partir de 0 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Inspiré de Titus Andronicus et de Timon d’Athènes, Timon/ Titus s’attaque au sujet de l’endettement et à ses corollaires : cynisme, ruse, vengeance et engrenage sanglant…

Les textes de Shakespeare offrent un cadre où les comédiens évoluent librement. Dette de corps et dette d’argent sont au cœur d’une histoire de famille qu’ils brossent en analogie avec celles du dramaturge anglais. Dans un château familial, quatre enfants qui viennent de perdre leur père, se réunissent pour ouvrir le testament. Mais les retrouvailles sont perturbées par l’arrivée d’un fils et d’une fille cachés…
Appréhensions et suspicions, violentes querelles intestines. Sur le plateau du collectif OS’O, on s’entretue comme dans Titus Andronicus avec une énergie de jeu débordante. On se déchire, et on échange comme dans la vie. Pour compléter leur approche du sujet, les sept comédiens empruntent aussi l’hypothèse « révolutionnaire » de David Graeber, sur l’effacement général de la dette.
À nouveau dirigé par le metteur en scène berlinois David Czesienski (après L’Assommoir de Zola), le collectif OS’O signe une forme scénique riche et foisonnante. Avec force et fracas, Timon/Titus passe de l’intime au politique en croisant différents niveaux de récits. Tragédies shakespeariennes, familiales et/ou économiques.


Auteur(s) : William Shakespeare

Artiste(s) : Julie Papin, Tom Linton, Marion Lambert, Baptiste Girard, Mathieu Ehrhard, Bess Davies, Roxane Brumachon

Metteur(s) en scène : David Czesienski


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)