Trois Ruptures - Un spectacle accessible avec les box spectacles Otheatro !
Logo OtheatrO
badge premium affiche du spectacle 'Trois Ruptures'

Trois Ruptures

du 16 janvier 2018 au 18 janvier 2018

Durée: 75 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Contemporains
  • Les Comédies
  • Les Tragédies

Place Charles de Gaulle 7700 Mouscron

420 places environ


RÉSERVER

À partir de 20 €
pour les non abonnés

Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

Elle a préparé un repas d’adieu ; il lui restera en travers de la gorge. Il a rencontré quelqu’un ; elle ne le supportera pas. Ils ont un enfant ; il fera exploser leur couple.
Trois ruptures. Trois effondrements. Trois scénarios totalement différents. Trois moments cruels mais éminemment comiques et dérangeants !
Quand la plume mordante de Rémi De Vos - auteur contemporain parmi les plus joués et associé au Théâtre du Nord - s’intéresse au couple, quoi de plus jouissif pour lui qu’imaginer des scènes de rupture ? Son écriture précise incarne dans son rythme même un paradoxe du couple : une mécanique implacable de phrases courtes qui révèle la fragilité et la complexité des protagonistes, une sécheresse dans le ton qui laisse néanmoins paraître leurs côtés les plus doux et tendres. Catherine Salée et Benoît Van Dorslaer interprètent ces couples avec une humanité et une justesse qui n’ont d’égale que leur puissance comique. Bruno Emsens propose une mise en scène efficace où le tragi-comique des situations tend un miroir contrasté à des spectateurs renvoyés à leur fragile condition d’amoureux en sursis.

« Il y a deux étincelles qui ont mis le feu aux poudres pour la genèse de Trois ruptures : ma rencontre
avec Catherine Salée et Occident mis en scène par Frédéric Dussenne. J’ai découvert alors l’écriture de Rémi De Vos, drôle, directe et pertinente. Il aborde l’écriture théâtrale comme nous abordons le travail de plateau : « La force du théâtre réside, dit-il, dans son effet miroir ; dans le meilleur des cas, il permet la prise de conscience de réalités inacceptables. Pour l’écrivain, il s’agit alors d’écrire au plus juste et de présenter les choses telles qu’elles sont. » Explorer les rapports entre hommes et femmes tels qu’ils sont est un défi qui m’enthousiasme.
Pour nous il s’agit de jouer au plus juste, de retrouver la vie qui fera vibrer ces mots d’une résonance particulière, personnelle aux comédiens qui vont les dire et propre au regard du metteur en scène. Nous continuons donc à explorer les enjeux humains qui sous-tendent les situations du texte, pour apporter au jeu l’authenticité nécessaire.

Nécessaire pour susciter l’intérêt du spectateur en l’aspirant dans cette histoire, mais aussi pour le faire rire par la vraisemblance des situations plutôt que par leur caricature.
Pour cela, nous imaginons une maison parmi des maisons. Une famille parmi des familles. D'apparence anonyme et banale, l'espace évoque un intérieur. Peut-être encore en chantier. Cet univers domestique va se recomposer au fil des trois ruptures. Suivant le rythme des scènes et les chutes d'un rideau à la manière d'une lame de guillotine, un mouvement décapant va déplacer les éléments et dresser de nouveaux tableaux, remettant en cause les logiques habituelles. Ces bouleversements acides finiront par renverser le mur, fragile protection, faible rempart devant le fond de nous-même, intime et obscur. »


Auteur(s) : Rémi De Vos

Artiste(s) : Benoît Van Dorslae, Catherine Salée

Metteur(s) en scène : Bruno Emsens


Vidéos

Articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)