Logo OtheatrO
badge premium Affiche du spectacle 'Une mouette'

Une mouette

du 20 avril 2017 au 05 mai 2017

Durée: 60 minutes - à partir de 8 ans

  • Les Classiques
  • Les Comédies
  • Les Tragédies

Théâtre Gérard Philipe CDN

59 boulevard Jules Guesde 93207 Saint-Denis

400 places environ


Donner mon avis   |  lire les avis (0)

Synopsis du spectacle

"Chère petite actrice.Oh! Ne te laisse pas épuiser, ne te laisse pas refroidir.Ce théâtre,c'est ta fierté." Anton Tchekhov

La ? Une ? La langue russe ne contient ni article défini ni article indéfini. Ce qui importe pour Isabelle Lafon, c'est de livrer une Mouette qui soit à la fois intime, familière et insaisissable. Aussi, en choisissant le texte d'Anton Tchekhov, didascalies comprises, en prenant à elles seules tous les rôles, les cinq comédiennes savent qu'il y a aura des manques. Mais le manque est justement le fil qui noue les amours et les aspirations artistiques nombreuses dans cette pièce où acteurs, écrivains, metteurs en scène désespèrent d'exprimer ce qui brûle en eux-mêmes. Et c'est bien le manque qui oblige à inventer, à motiver et à imaginer...

La pièce s'ouvre sur ces mots : " Coin de parc dans la propriété de Sorine. Une large allée, partant du public et traversant le parc jusqu'à un lac, est barrée par une estrade hâtivement dressée pour un spectacle d'amateurs, si bien que le lac est entièrement invisible. " Dans ce début, Isabelle Lafon reconnaît les prémisses nécessaires au théâtre ; la possibilité, rien qu'en le disant, d'entrer ensemble, spectateurs et actrices, dans un texte.

Cette adaptation opère une réduction mais, comme Nina amaigrie au quatrième acte, " ses yeux sont plus grands ". Visant toujours le point ténu, aigu où surgit le théâtre, Isabelle Lafon tente avec Une mouette, comme elle le fait souvent avec d'autres textes qui ne sont pas dédiés au départ à la scène, de rendre à la parole son pouvoir plein : donner naissance aux images dès lors que la parole entre " en jeu ".


Auteur(s) : Isabelle Lafon, Anton Tchekhov

Artiste(s) : Judith Périllat, Isabelle Lafon, Johanna Korthals Altes

Metteur(s) en scène : Isabelle Lafon


Vidéos

Articles

Avis des internautes

Spectacles similaires

Quatre naufragés échouent sur une île dans laquelle les rôles sont inversés : les esclaves deviennent des maîtres et les maîtres des esclaves.


Sitôt sa nuit de noces avec Alcmène consommée, Amphitryon, général thébain, quitte sa jeune épouse pour aller guerroyer.


Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque mois des offres sympas et des conseils pour vos sorties théâtre

(promis, pas de Spam, et vous pouvez utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters)